Alimentation du futur : 3 choses qui composeront notre assiette en 2050


Dans 30 ans, nos enfants seront (probablement) parents et ils seront peut-être en train de se poser la question suivante : « Qu’est-ce que je vais cuisiner ce soir ? » La réponse n’est pas fixe. Mais, dans un contexte où l’alimentation d’aujourd’hui se veut plus saine, plus innovante et, surtout, plus éco-responsable, il est possible d’imaginer les produits qu’on pourra retrouver dans une assiette dans 30 ans ! Voici un avant-goût !



1) L’ère des protéines végétales

C’est l’une des plus grandes certitudes. En 2019, le flexitarisme (consommation mesurée de viande et de poisson) ou le végétarisme sont des tendances fortes (découvrez notre article sur la consommation de viande). En 2050, l’heure sera aux protéines végétales à tout-va. Dans vos burgers, le steak de bœuf sera (en grande partie) probablement remplacé par des compositions de protéines de soja et de pois. Déjà utilisées dans les énergies renouvelables ou les cosmétiques, les microalgues seront encore plus de la partie. Leurs qualités nutritionnelles sont exceptionnelles et nul doute qu’elles seront très présentes dans les boissons, sauces et autres préparations.


2) Plus de fruits et de légumes

Bien sûr, il faudra produire plus (et plus intelligemment). Mais, en 2050, si on souhaite que tous les petits et grands mangent à leur faim et de manière respectueuse de l’environnement, il faudra consommer privilégier les produits de saison. Chic, alors ! Selon une grande étude publiée en début d’année par la sérieuse revue The Lancet et la fondation Eat, l’assiette idéale contiendra le double de fruits, légumes, céréales complètes et légumineuses que celle d’aujourd’hui ! Attention, la viande et le poisson seront encore de la partie, mais de manière plus raisonnable. En revanche, pas de trace d’insectes entiers ou de pilules toutes faites, à croire que ces tendances promises ne seront pas durables…


3) La viande in vitro ? Probable…

Enfin – et c’est l’aspect le plus déstabilisant de notre futur alimentaire –, il y a de fortes de chances que nous puissions trouver dans les commerces de la viande « cultivée » en laboratoire. Aux Etats-Unis, les milliardaires investissent dans les start-up qui misent sur cette technologie très coûteuse. Un exemple ? La société Memphis Meats annonce pouvoir sortir en 2021 un poulet réalisé à partir de cellules souches. Miam ? Euh, pas vraiment…


Dans 30 ans, il y aura 3 milliards d’habitants de plus sur Terre. Une raison suffisante pour prendre dès à présent de bonnes habitudes alimentaires. Et notamment celle de se faire plaisir en cuisinant avec ses enfants des recettes de cuisine à base de produits de saison !




Le livre Chef Bambino

est disponible !

  • Noir Icône YouTube
  • Noir Pinterest Icône

Vivez gratuitement l'expérience Chef Bambino

© 2020 Chef Bambino  -  Kit média  -  À propos  -  Mentions légales  -  Contact