Menus végétariens à la cantine : quels bénéfices pour les enfants ?

Rappelez-vous les bambini ! L’année dernière on vous parlait de la loi « Egalim » qui visait, en partie, à rendre l’alimentation plus saine et durable, notamment dans les cantines scolaires. Depuis le 1er novembre 2019, elles doivent proposer au moins un menu végétarien par semaine aux enfants. Une bonne initiative qui permet de varier les plaisirs gustatifs.



Depuis le début du mois de novembre, les écoles primaires, collèges et lycées doivent proposer à la cantine au moins un menu végétarien par semaine. Si, pour certains établissements, le changement a été facile; pour d’autres, cette expérimentation de 2 ans pose problème. Pourtant, les menus sans viande ni poisson, crustacés et fruits de mer présentent plusieurs avantages.


Trois grands bénéfices

- Les repas sont plus diversifiés et plus créatifs ! Les cuisiniers ont l’occasion de se lancer dans des nouvelles recettes variant besoins nutritionnels, goûts et textures. Cette nouvelle aventure culinaire offre un large choix de combinaisons possibles dans les assiettes des enfants.


- Cela permet de faire découvrir de nouvelles saveurs ! Puisque la viande est bannie au moins une fois dans la semaine, autant varier les goûts et les plaisirs en goûtant des aliments que les enfants ne consomment pas toujours facilement. Un exemple à Parthenay (Deux-Sèvres où des responsables de cantine se sont formés sur des céréales et des légumineuses afin de proposer des repas plus variés et équilibrés.


- Les légumes de saison sont mis en avant ! Puisqu’il n’y a plus de viande pour leur voler la vedette, les légumes de saison sont privilégiés dans les repas des enfants. Ils sont ainsi plus sensibilisés à ce qu’il y a dans leurs assiettes. D’ailleurs, si vos enfants en redemandent, pourquoi ne pas aller faire un tour sur nos recettes de saison ?


Et pour aller encore plus loin ...


Cette loi n’apporte pas qu’un aspect bénéfique dans l’alimentation des enfants ! C’est aussi le coût environnemental qui diminue. D’un côté : moins de gaspillage alimentaire – les repas végétariens seraient moins gaspillés que ceux contenant de la viande – et de l’autre, moins d’exploitation animale. Puisque certaines cantines fonctionnent déjà ainsi depuis plusieurs mois, pourquoi ne pas s’en inspirer à la maison ? Pour vous aider, Chef Bambino vous propose de cuisiner de délicieuses tagliatelles aux champignons de Paris.


Maëva Ruault

Le livre Chef Bambino

est disponible !

  • Noir Icône YouTube
  • Noir Pinterest Icône

Vivez gratuitement l'expérience Chef Bambino

© 2020 Chef Bambino  -  Kit média  -  À propos  -  Mentions légales  -  Contact