6 règles d’or pour initier votre enfant à une alimentation saine

Mis à jour : juin 12

L’enfance est le meilleur moment pour instaurer des bonnes habitudes alimentaires et ainsi développer toutes les capacités cognitives, motrices, digestives pour une santé au top ! Mais par où commencer ? Voici 6 règles d’or pour que votre enfant développe sa créativité, son autonomie, et fasse le plein d’énergie !


L'alimentation saine et les bases de la naturopathie


C’est quoi, une alimentation saine ? C’est apporter à son corps des aliments variés, de bonne qualité et adaptée aux besoins de chacun. Ainsi, la naturopathie permet d’accompagner de façon naturelle votre enfant vers un équilibre général regroupant une alimentation saine et une hygiène de vie optimale.


Initier vos enfants au “manger sain”, ce n’est pas très compliqué, il faut juste prendre le temps de changer les habitudes petit à petit.


1) Favoriser les produits frais, biologiques et de saison


Les fruits et légumes de saison correspondent à nos besoins nutritionnels. Par exemple, les produits d’été sont riches en eau et en bêta-carotène pour protéger vos enfants de la chaleur et du soleil. Alors que l’hiver, on misera sur la vitamine C pour renforcer le système immunitaire face aux petits rhumes des cours de récré.


Choisir des produits issus de l’agriculture biologique permet de limiter les substances toxiques (pesticides, désherbants…), offre une qualité nutritionnelle plus riche en vitamines et minéraux.


Pour se rapprocher le plus des produits de saison, vous pouvez aussi compter sur le surgelé qui garde très bien les propriétés nutritionnelles.


2) Avoir une bonne hydratation


Vous vous en doutez, l’eau est un élément vital pour que votre enfant soit en pleine forme. En effet, c’est un constituant des cellules qui permet les réactions physiologiques du corps, élimine les déchets à travers les organes émonctoires, aide à la digestion, favorise une bonne circulation sanguine…


Les recommandations en eau par âge sont :

4 - 8 ans : 1L/j

9-12 ans : 1 à 1,5L/j


Il est préférable de choisir une eau peu minéralisée pour préserver le système rénal des jeunes enfants. De plus, les besoins en minéraux apportés par l’alimentation suffisent à couvrir leurs besoins. Eau du robinet filtrée ou eau de source sont de bonnes options !


Pensez à faire boire votre enfant en dehors des repas, s’il a des difficultés à boire régulièrement optez pour des astuces comme : une infusion de menthe ou de fruits frais dans un joli verre ou encore une eau légèrement citronnée !


3) Limiter les produits industriels


Les produits industriels sont des petits filous qui cachent beaucoup de sucres, de graisses ou encore d’additifs … Et ces ajouts excessifs ont un impact sur le poids, la glycémie ou encore la digestion. Votre rôle sera d’apprendre à votre enfant comment choisir les bons sucres, les quantités nécessaires. Vous pouvez choisir des sucres non transformés pour les yaourts et les recettes de gâteaux (sirop d’agave, sucre de coco, rapadura…) et opter pour des céréales complètes lors du repas. Cela permet de réduire l’impact sur la glycémie, l’effet rassasiant sera présent plus longtemps limitant ainsi les grignotages au cours de la journée.


On peut toujours se faire plaisir, mais le fait-maison sera plus intéressant pour avoir la main sur les quantités et les ingrédients choisis, et puis c’est toujours plus sympa d’être fière d’une recette réalisée soi-même !


4) Choisir des aliments sources d’oméga 3


Certains lipides sont indispensables et doivent être apportés par l’alimentation car le corps ne les produit pas lui même. Les omégas 3 permettent le développement du cerveau et de la rétine. On les retrouve dans les huiles végétales (lin, colza, chanvre), les grains oléagineuses ou encore les petits poissons gras (maquereau, sardine).


Concernant les omégas 6, notre mode de consommation nous en apporte en quantité largement suffisante pour couvrir les besoins de votre enfant.


5) Privilégier certains modes de cuisson


Prenez soin des aliments, comme de vos enfants ! La cuisson est tout aussi importante que la qualité des aliments utilisés. Elle libère les saveurs, détruit des pathogènes et protège notre système digestif.


Il est préférable de se tourner vers la cuisson vapeur, à l’étouffée ou au wok. Ces cuissons douces permettent de préserver au maximum les vitamines et minéraux et diminuent les substances toxiques que d’autres cuissons peuvent apporter (barbecue, poêle à feu vif, micro-ondes). À vos casseroles !


6) Ecouter son corps


L’enfance, c’est aussi le moment des découvertes, de la curiosité. Au fil du temps, votre enfant apprendra à écouter son corps pour reconnaître ses sensations physiologiques de faim, de gourmandise, de plaisir…


Voici quelques indications pour l’aider :

  • Manger c’est aussi un instant de convivialité avec ceux qu’on aime. Créer une interaction en famille lors du repas, instaurera un moment de bonheur et de confiance pour l’enfant.

  • Éviter les écrans pour qu’il mange en pleine conscience et soit à l’écoute de tous ses sens.

  • Si votre enfant refuse de manger un légume, n'insistez pas pour le moment, proposez-le à nouveau quelques jours plus tard sous une forme différente, la persévérance/patience sera votre force ! Si vous cherchez des idées de visuels, (re)découvrez nos recettes simples et créatives !

  • Prendre le temps de manger c’est aider à la digestion, développer sa mastication, ressentir la satiété arriver, découvrir les textures et les saveurs.


Bâtir une alimentation saine, c’est apprendre à votre enfant de se construire sur des bases solides et lui donner de vrais atouts pour son développement personnel.


A vous de jouer !


Si vous souhaitez aller plus loin, découvrez notre ebook gratuit consacré aux superaliments de l'enfant !


Flora COURBOULIN



Le livre Chef Bambino

est disponible !

  • Noir Icône YouTube
  • Noir Pinterest Icône

Vivez gratuitement l'expérience Chef Bambino

© 2020 Chef Bambino  -  Kit média  -  À propos  -  Mentions légales  -  Contact